"La connaissance du naturel d'un cheval est un des premiers fondements de l'art de le monter, et tout homme de cheval en doit faire sa principale étude."
De la Guérinière, 1731

"Toutes les fois qu'à pied ou à cheval, le cavalier veut demander quoi que ce soit à l'animal qu'il dresse, il doit commencer par le rendre léger, c'est-à-dire par chercher la mobilité moelleuse de la mâchoire."
De Kerbrech, 1891

"Il n'y a pas de meilleur professeur d'humilité que le cheval."
Prince Errant (O. de Carné), 1976